Les bienfaits du jardin potager

ludisign
Laisser un commentaire
Category: Education
Potager-enfants_Chrisberic-Fotolia

Premier potager : comment éviter de le dégoûter

Vous avez lu partout que jardiner avec son enfant était l’activité à faire ces prochains mois pour développer son autonomie, son esprit écologique, sa patience, sa coordination.

À en croire les blogs et les magazines (des jardineries, naturellement), il ne sera jamais un adulte épanoui si vous ne l’initiez pas aux joies de la bouture et du maraîchage bio.

Quand vous pensiez que le noyau d’avocat ferait la blague jusqu’à ses 10 ans…

Comme vous, on s’est équipé là où il faut, et on s’est lancé dans l’inconnu.

Voilà ce qu’on a appris : il y a des choses précises à faire pour que ça marche (au moins un peu).

En espérant que vous lisiez ces lignes AVANT d’avoir essayé pour la première fois.

 

Le mini tablier vert hors de prix ne fait pas pousser les radis

Et s’il a besoin de ça pour se motiver, c’est que ça ne marchera pas.

Sorry.

Concentrez plutôt l’énergie à trouver de la bonne terre, de celle qu’on pouvait trouver dans le jardin de papi. Avec un peu de terreau ou de compost, un must.

 

L’emplacement idéal du potager, c’est là où on le voit

Loin des yeux, loin du cœur. Jardiner, c’est un travail d’endurance et de patience.

Le truc, c’est qu’on s’y met plus facilement quand on voit chaque jour le fruit de son labeur.

Donc même si le coin à 10 minutes au fond du jardin est un chouya plus ensoleillé à l’heure du café, privilégiez un endroit près de la maison.

 

Voyez petit. Très petit.

Oui.

Riquiqui.

Pour une fois.

Parce que trois radis qui se courent après dans un carré potager de vingt mètres carrés, ça fait tristounet.

Comme une sensation d’échec.

Les mêmes sur un mini lopin de terre, ça fait beaucoup plus d’effet !

nJToFuqdzY2oOr63gyyEpw8Is1Y

 

Vite fait

De toute façon il faudra être patient.

Mais entre attendre une semaine et attendre un mois, vous préférez quoi ?

Les enfants aussi.

Donc entre les légumes à croissance lente type pomme de terre ou oignons et les rapidos comme les radis ou les variétés dites « hâtives », le choix est vite fait.

Autre option : zapper la case graine pour acheter directement de petits plants.

 

Je mange donc je te suis

Tout l’intérêt du potager réside dans le fait qu’on plante des choses qu’on pourra manger après. Sauf que si Gaspard n’aime pas ce qu’il a planté, il ne savourera qu’une amère défaite.

Un conseil, choisissez ensemble les graines ou les plants, il sera plus enclin à rester motivé.

KG47_45-11

 

Psst : et s’il pleut, on fait quoi ? Pourquoi pas un jardin potager en papier ?

jardin-potager-mitik

 

 

Partager ce contenu:


Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>